Carnet de notes...

Carnet de notes...

Cette page sera dédiée à une facette particulière de la passion pour le Japon qui m'anime depuis de nombreuses années... Le poème court japonais...

Je voudrais partager quelques uns de mes textes... Cette rubrique (comme l'ensemble du reste du blog) est voulue comme un lieu d'échange... N'hésitez pas à me contacter

En fin de page, je construis une petite présentation et une bibliographie de mes ouvrages sur les haïkus...

J'utilise ces poèmes pour ponctuer mes articles, c'est pourquoi vous en retrouver de temps en temps, ils sont signés Kogen.

Quelques idées

Haikus:

Mon entrainement préféré pendant l'année est celui que je réalise le matin ( tôt) du 1er janvier, un jour important pour moi... Le dojo est nettoyé, un nouveau Kakemono vient se loger dans le Tokonoma, l'encens brûle:

 

Le parquet tremble

Sabre au clair, regard

Tout y est... Presque!

 

dojoaupetitmatin.jpg 

Formes codifiées

Le rossignol sous les pieds

Où m'emmène-t-il?

 

 

Mise en place du petit Tsukubai (pierre à ablutions) près du futur pavillon japonisant :

 

La vasque est vide

Le ventre du chat est rond 

Où est allée l'eau!

 

Lors d'une rencontre sympathique, autour d'un thé de cérémonie:

chadogu.jpg 

 Matin d'automne

Mon coeur est réchauffé

Cette mousse, ce thé

 

Zazen du soir :

 

Seul sur ce coussin

Nez droit, yeux horizontaux

Seul? Vraiment? ---

 

En Sesshin, Urt :

 

Regard déposé

Pouces collés, bouche sèche

La mouche et la voix

 

 

Tankas:

Pierre après pierre

Il prend forme le jardin

------ Nouvelle idée!

Un dessin m'aide

Mais il faut tout changer -----

 

 

Sans forme:

 

Après une relecture de "Ryokan, le moine au coeur d'enfant!":

 

Dix fois lu

Dix fois reçu!

Vivement cent -----

 

Comme un ami je te quitte... Que seront joyeuses nos retrouvailles

 

Présentation (en construction)...

La poésie traditionnelle japonaise est très riche (elle faisait partie intégrante de l'éducation, les samourais pouvaient même écrire quelques vers à la fin de leur vie ou plus tragiquement lorsqu'ils devaient s'ôter la vie...nous en reparlerons dans un prochain billet), et l'on connait de plus en plus un petit poème qui interpelle souvent les lecteurs occidentaux, le Haïku! De plus en plus de personnes se mettent à en lire, à en écrire, mais sait-on réellement ce qu'est le haïku, ses origines, ses différentes lectures, sa "fabrication", ses objectifs (car certaines soirées étaient entièrement consacrées à son écriture, et les poètes présents se repondaient par écrit, en rivalisant d'ingéniosité, laissant ainsi s'exprimer leur maîtrise technique biensûr, mais révélant surtout leur for intérieur... 

Ces poèmes étaient souvent utilisés par les moines zen pour faire montre du niveau de conscience qu'ils avaient atteint sur cette longue et difficile voie d'illuminations (le "s" est volontaire...)

C'est d'ailleurs avec les écrits de différents moines zen (Ryokan, Ikkyu, Basho...) que j'ai fait la connaissance du haïku, une sorte de compagnon de route maintenant, que je me plais à composer régulièrement ou à faire découvrir chaque année dans mes classes (le succès est toujours assuré auprès de mes élèves qui sont beaucoup moins déroutés que les adultes en fait, et qui s'amusent rapidement à en composer...)

Qu'est-ce que le haïku?

Pour répondre à cette question, je commence par dire que c'est un Polaroyd, et oui, même à l'heure de la photo numérique!! Ici et maintenant, célèbre adage zen, est une base du haïku.

Un tercet de 17 syllabes (5, 7, 5) provenant d'une forme plus ancienne le Tanka (qui comporte,lui, 31 syllabes) comportant un élément de la nature dans les haïkus dit de saison (on nomme cet élément le Kigo), plus récemment d'autres types de haikus ont vu le jour, plus basé sur des sentiments ou du vécu, et ne comportant pas toujours cette référence à la nature. Matsuo Basho, un des pères fondateurs du haikus, écrivait essentiellement des haïkus comportant un Kigo.

(Il se peut que certains haïkus soient légèrement différents en fonction des traductions)

Dans le vieil étang

Une grenouille plonge

Un ploc dans l'eau

                                         Basho

 

 

Pour vous permettre de découvrir de manière plus approfondie ces oeuvres, une petite bibliographie d'ouvrages que je possède sur le sujet (la liste ne sera pas exhaustive, je la complèterai régulièrement, et je me doute que je passerai à côté de très bons ouvrages... )

Cent onze haiku, Basho, Verdier

Les 99 haïkus de Ryokan, Verdier

Cent sept haïku, Verdier

Haïku, anthologie du poème court japonais, NRF, Gallimard

Anthologie de la poèsie japonaise classique, NRF, Gallimard

L'art du haiku, pour une philosophie de l'instant, Le livre de poche

Petit manuel pour écrire des Haïku, Philippe Costa, Philippe Picquier

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site